Description de la formation

Les relations publiques sont toutes les techniques de communication employées pour construire ou améliorer l’identité et l’image d’une entreprise, d’une institution de travail, d’une administration.

Les relations publiques internes s’attèlent essentiellement à faciliter la communication entre les différents acteurs des institutions et à susciter un esprit de confiance. Elles travaillent à créer des médias écrits, misant sur le long terme (livret d’accueil, rapport interne d’activités,…), le moyen terme (journal d’entreprise, revue de presse, boîte à idées, intranet, journal électronique,…), ou le court terme (lettre d’information, note de service, panneau d’affichage,…). Elles utilisent aussi les moyens  oraux (présence sur le terrain, encadrement, réunions,  journal téléphoné,…) et audiovisuels (film d’entreprise, visioconférence,…)

Commençant par élaborer un plan de communication externe, les relations publiques externes utilisent notamment les :

  • relations presse (documents presse, conférence de presse et argumentation pertinente face aux médias écrits et  aux micros radio et caméras de télévision)
  • documents « corporate » (journal externe, rapport d’activités de l’entreprise, site internet,  vidéo externe, affiche, triptyque, …)
  • l’événementiel (spectacles donnant lieu aux mécénats, aux sponsorings, visites d’institutions et portes ouvertes, séminaires, salons, foires, colloques et congrès).
L’option Langues modernes

Résolument ancrée dans les réalités actuelles de l’utilisation accrue des langues étrangères au sein de la communication et des relations publiques, l’option Langues modernes s’articule autour de 3 axes :

  1. En plus de l’anglais et du néerlandais ou allemand obligatoires, la maîtrise d’une langue étrangère supplémentaire : espagnol, italien, néerlandais ou allemand
  2. Pour la langue choisie, l’acquisition du vocabulaire spécifique aux relations publiques 
  3. L’approche pratique de la culture inhérente à cette langue supplémentaire

Infos pratiques

Campus économique
Namur, Belgium

Cours de jour

Français

Résumé des 3 années

Ton parcours académique

01 Première année

Cette première année de cours te propose une solide formation en comptabilité, organisation de l’entreprise, économie générale, droit civil, droit public ou encore droit social, permettant de situer toute activité de relations publiques dans les réalités économiques et juridiques du monde actuel. Par ailleurs, une approche culturelle et historique est également abordée au travers des cours de sémiologie, anthropologie, narratologie ou encore patrimoine. L’étude des langues représente également un gros morceaux de cette première année. L’anglais et le néerlandais (ou l’allemand)  y sont étudiés au travers deux groupes de travail : un groupe « débutants » et un groupe « avancés ».

Parfait complément des cours d’anglais et de néerlandais ou d’allemand de première année, l’option Langues modernes offre la possibilité d’étudier une langue étrangère supplémentaire : l’espagnol, l’italien, mais aussi le néerlandais ou l’allemand qui n’auraient pas été choisis dans le tronc commun. En première année, les professeurs d’espagnol, d’italien et d’allemand (re)prennent les connaissances à zéro puis accélèrent le rythme d’acquisition des règles d’orthographe, de conjugaison et de syntaxe. Pour le néerlandais, un groupe « débutants » et un groupe « avancés » sont organisés.

Remarque : le cours d’allemand ne sera organisé que sous réserve d’un nombre suffisant d’étudiants. Dans le cas contraire, il est possible de suivre le cours de deuxième année pour les plus avancés, ou de suivre un cours « débutants » au sein d’une école de promotion sociale.

02 Deuxième année

La deuxième année est construite autour de l’organisation d’événements et de salons, des relations avec la presse, de l’accueil/protocole et du stage professionnel en avril.  Avec les logiciels comptables, le commerce extérieur, le marketing, l’informatique, les bases de données ou encore les statistiques au service des relations publiques,  la rigueur de l’économique  et du quantitatif  reste de mise. L’étudiant de deuxième année continue à étudier l’anglais et le néerlandais ou l’allemand, acquiert le vocabulaire inhérent aux relations publiques et participe aux tables de conversation.

L’option Langues modernes de deuxième année permet de pousser plus avant l’acquisition des règles d’orthographe, de conjugaison et de syntaxe de la langue qui a été choisie. La moitié des cours de deuxième année est consacrée à l’ancrage de cette langue supplémentaire dans les réalités professionnelles des relations publiques. Si les tables de conversation constituent un axe pédagogique essentiel, l’approche culturelle de cette langue est également privilégiée, notamment par un voyage culturel dans le pays considéré.

03 Année diplômante

Au premier quadrimestre, cette année diplômante est marquée par la communication de crise, l’argumentation et le média-training, la communication politique et l’éthique des relations publiques, le marketing et les techniques de vente. L’étudiant s’initie à la création de sites web et perfectionne sa pratique de l’anglais et du néerlandais ou de l’allemand par la conversation active. Il est évidemment possible de consacrer ce premier quadrimestre à un séjour Erasmus au sein d’une des multiples institutions européennes avec lesquelles la Haute Ecole Albert Jacquard a tissé des liens étroits. Le deuxième quadrimestre est tout entier consacré à un stage professionnel de quatre mois (de février à fin mai), soit en Belgique, soit à l’étranger, au sein du service communication/relations publiques d’une institution qui reste au choix du stagiaire. 

L’option Langues modernes propose de clore le parcours de l’étudiant par l’étude plus approfondie de la langue particulière choisie. Orthographe, conjugaison et syntaxe sont encore au programme, mais la place prépondérante est accordée aux tables de conversation et à l’approche plus avancée de la culture inhérente à la langue choisie.

Débouchés

Que veux-tu devenir ?

Les bacheliers en « Relations publiques » sont préparés à travailler :

  • au sein d’agences spécialisées en Communication et Relations publiques
  • comme consultants indépendants
  • comme prestataires techniques (partenaires des agences et des consultants indépendants) : sociétés d’études, services de diffusion, spécialistes de l’événementiel, …

Inventifs et efficaces, les bacheliers en « Relations publiques » ont aussi un avenir certain comme salariés dans les secteurs professionnels aussi divers que les entreprises privées, banques & assurances, sociétés de chemins de fer, TEC, aéroports, télécommunications, partis politiques, cabinets ministériels, syndicats, presse écrite, radios, télévisions, agences de presse, centres médias, hôpitaux, ONG, mutuelles, cinémas, théâtres,  musées, organisations de festivals, de rencontres internationales, chaînes d’hôtels, agences de voyages, offices du tourisme, clubs et fédérations sportives,…

Intéressé.e par la formation ?

Contacte le coordinateur.

Télécharger la brochure